AMORE DIVINO

Pour l’amour du vin

Sophie Carrein est la pétillante créatrice de « Amore Divino ». « Amour du vin, amour divin », des mots qui parlent à nos cinq sens en évoquant cette Italie à la fois fougueuse et sensuelle. Avec « Amore Divino » et ses vins fins et bio, Sophie Carrein invite la Dolce Vita au coeur du Brabant Wallon. Et pourquoi pas chez vous, lors d’une dégustation de pépites répondant aux doux noms de Barolo, L’Amarone de la Valpolicella ou encore Lacrima di Morro d’Alba.

Les Bonheurs de Sophie

Très loin des clichés, Sophie Carrein aime les vins italiens qui ont une âme. Les fioles rares qui racontent leur histoire.
Les breuvages fiers et généreux comme les femmes et les hommes qui travaillent la vigne, souvent depuis des générations.

Tous les Chemins

mènent au vin

Dès le premier regard, le ton est donné: Sophie Carrein est une jeune femme au caractère bien trempé, enthousiaste et déterminée. Polyvalente aussi.

Rien ne prédestinait pourtant cette Cominoise d’origine à entrer dans l’univers des vins, sinon son amour de la nature et le goût des bonnes choses.

Après une formation en marketing et un bagage professionnel déjà bien rempli, celle qui se définit comme une autodidacte guidée pas la passion décide de changer le cours de sa vie. Le déclic sonne comme une chanson d’Etienne Daho…

L’ITALIE

Hors des sentiers battus

Un week-end à Rome, une terrasse ensoleillée, un petit verre de vin entre amis. Comment ne pas tomber amoureuse de l’Italie, de ses paysages, de sa culture et de ses mille saveurs?

Mais « chi va piano va sano ». Pas folle, notre petite belge se donne le temps de découvrir des régions moins touristiques et souvent insolites, comme par exemple les Marches (sur la Côte Adriatique), la Vallée de l’Esino ou encore le fleuve Tronto.

Fan de trekking, de canyoning et de randonnées sauvages, Sophie part à la rencontre de nouvelles émotions gustatives. Au détour des chemins de traverse, elle rencontre des cépages d’excellence, des coopératives de producteurs bio et ces formidables familles de vignerons, devenus des amis fidèles.

Depuis ce coup de foudre pour l’Italie, Sophie n’a jamais cessé d’affiner sa connaissance des vins au contact des meilleurs producteurs et cavistes. Dès 2011, elle perfectionne bien entendu l’apprentissage de la langue de Dante.

Curieuse et proche de la terre, elle participe même aux vendanges. Au rythme d’allers-retours Belgique-Italie, elle engage d’étroites relations avec la profession, notamment en prenant des cours d’oenologie et en suivant une formation de sommelier organisée par Sommelitaly, membre de la Worldwide Sommelier Association.

Le 13 janvier 2012, Sophie Carrein lance enfin « Amore Divino ». Elle sélectionne avec soin une ligne exclusive de vins italiens fins et médaillés, ainsi que des vins naturels ou biologiques, choisis un par un.

Et comme Sophie aime transmettre sa grande passion, elle met vite en place des dégustations à domicile, entre particuliers, en entreprise, sans oublier les boutiques de produits de bouche.

La belle énergie de Sophie et sa passion sont insatiables… et irrésistibles!

Vous pouvez vous procurer ses trésors sur son site internet ainsi que chez les détaillants qui lui sont fidèles.
Et bien sûr, en toute convivialité, lors d’une dégustation personnalisée.

Ils disent

d’Elle

« Je dois à Sophie d’avoir redécouvert deux vins qui me font littéralement chavirer. Le premier est un ovni, difficilement explicable, hors de toute références, et pourtant tellement authentique au regard de l’histoire du vin en Italie.

Cette merveille, c’est le Barolo Chinato. Un Barolo, donc, mais aromatisé. Oui, parfumé à l’écorce de quinquina, cannelle, gentiane et sucre. Quoi, du Barolo  trafiqué? Non, une recette immémoriale, qui transforme le Barolo en grand vin de dessert, autour d’une tarte au chocolat, ou juste quelques gouttes sur des quartiers d’orange pelée à vif.

Le deuxième, c’est un vin qui a failli disparaître, le Lacrima di Morro d’Alba de la maison Piergiovanni Giusti. Contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, ce vin vient des Marches et est à base d’un seul cépage, le Lacrima. Un vin étonnamment floral aux arômes de géranium, de rose et de violette, qui, ne soyez pas surpris, fait un accord exceptionnel avec les fruits de mer. »

(Carlo de Pascale – Mmmmh!)